CONTINUUM - CONTinuité de service en INformatique UbiqUitaire et Mobile

Le projet CONTINUUM est financé par l'ANR (Agence Nationale de la Recherche) et labellisé par le Pôle de Compétitivité SCS (Solutions Communicantes Sécurisées)

Début et durée

05 février 2009 – 36 mois

Référence

ANR-08-VERS-005

Contact

Coordinateur du Projet : Jean-Yves Tigli - Université de Nice Sophia Antipolis

email : tigli@polytech.unice.fr

www : http://rainbow.i3s.unice.fr/~tigli, http://www.tigli.fr

Résumé du projet CONTINUUM

Le projet CONTINUUM traite du problème de la continuité de service en intelligence ambiante. Les objectifs scientifiques portent sur la définition des modèles théoriques nécessaires à l'adaptation dynamique des logiciels de façon à assurer la continuité de service auprès d'utilisateurs en situation de mobilité dans des environnements aux ressources variables, dynamiques et hétérogènes, et ceci dans le respect d'un équilibre maîtrisé entre autonomie logicielle et contrôle humain. Trois verrous scientifiques seront levés : maîtrise de la gestion et de l'adaptation du contexte, maîtrise de l'hétérogénéité sémantique, maîtrise de l'équilibre entre autonomie logicielle et contrôle humain. Sur le plan technique, les modèles donneront lieu à la réalisation d'une infrastructure logicielle générique à base d'assemblages de composants et de services, s'adaptant aux différents aspects du contexte (contexte d'interconnexion des dispositifs, état de l'environnement physique, contextes d'usage de l'utilisateur dans le cadre de ses multiples activités) de façon à garantir la continuité de service. Mais l'adaptation se fera sous le contrôle de l'utilisateur garanti par l'inclusion, dans l'infrastructure, de moyens d'inspection et de négociation sous forme de nouvelles techniques d'interaction.

L'originalité du projet se résume par les apports suivants :

  1. Modèles et mécanismes génériques couvrant de manière unifiée l'adaptation des services métiers et celles des interfaces homme-machine (IHM) (alors que les projets de l'état de l'art mettent l'accent sur l'adaptation soit des services métiers à IHM constant, soit sur l'adaptation des IHM à service métier constant)
  2. Equilibre entre autonomie logicielle et contrôle humain (alors que les systèmes autonomes sortent l'utilisateur de la boucle au risque de le surprendre ou de prendre des décisions contraires aux buts souhaités)
  3. Alignement sémantique de la représentation des composants et des services (alors que la plupart des projets font l'hypothèse d'ontologies uniques homogènes et spécialisées).

L'impact économique du projet est envisagé en deux étapes :

  • à court terme pour forcer des réalisations réalistes destinées à un secteur professionnel représentatif (les métiers de l'eau représentés par le partenaire SUEZ Environnement et LYONNAISE des Eaux),
  • à plus long terme avec l'étude de nouveaux services à forte valeur ajoutée pour forcer la généralité des résultats scientifiques et techniques.

Ce potentiel est démontré par (1) l'implication conjointe de GEMALTO (dispositifs logiciels et matériels embarqués sécurisés), LUDOTIC (ergonomie et usages) et LOGINPEOPLE (sécurité), (2) la possibilité de compléter la plate-forme open source du projet européen STREP Open Interface.

Partenaires

  • Laboratoire I3S (UMR 6070)
  • Laboratoire d’Informatique de Grenoble (UMR 5217)
  • Suez Environnement
  • Lyonnaise des Eaux
  • GemAlto
  • LudoTic
  • LoginPeople

Les Grands Objectifs du Projet

Concevoir les environnement logiciels qui vous permettront, demain, de créer aisément des applications en Informatique Ambiante qui soient: multi-services, multi-dispositifs et adaptables.

Aujourd'hui apparaissent les premières difficultés

Les applications dites « ambiantes » n’utilisent que des ordinateurs mobiles de type Téléphone et PDA. Mais déjà les premières difficultés apparaissent pour permettre aux utilisateurs et aux travailleurs mobiles d'avoir accès, de manière permanente, aux technologies de l'information et de la communication, tout au long de leurs activités.

Demain, il vous faudra de nouveaux outils logiciels

Les standards des Web Services pour Dispositifs (UPnP et DPWS) vont permettre la multiplication des dispositifs accessibles dans l’environnement quotidien de tout utilisateur.

Comment gérer toujours plus d'objets communicants ?

Une nouvelle ère informatique

L'ère de l'Internet des Dispositifs dans le Monde Réel n’en est qu’à ses débuts et les technologies logicielles doivent se développer pour être toujours plus auto-adaptables et supporter des variations toujours plus fortes de leur environnement. De nouvelles technologies logicielles supportées par de nouvelles boites à outils doivent être conçues pour faciliter le développement des applications ambiantes. Elles pourront alors s’exécuter dans des environnements variés et non encore connus au moment de leur conception.

Voilà le défi majeur de CONTINUUM!

Les Défis à relever

Les Défis Scientifiques

  • Maitriser l'adaptation des services à la situation
  • Maitriser l'hétérogénéité sémantique des différents services
  • Maitriser l'équilibre entre autonomie logicielle et contrôle humain

Les Enjeux Industriels

  • Quels seront les outils informatiques de demain pour les travailleurs de terrain et mobiles toujours plus nombreux ?
  • Comment accéder en permanence à une multitude de services disponibles et de dispositifs proches ?
  • Comment utiliser les services et dispositifs les mieux adaptés dans chaque situation et pour chaque tâche ?

Expérimentations

Les premières expérimentations des résultats du projet CONTINUUM seront menées par des sociétés de l’industrie de l’eau. L’objectif visé est l’amélioration de la disponibilité de leurs services d’informations pour les agents de terrain et les travailleurs mobiles, quelques soient leurs activités professionnelles.