Présents :

Vincent Hourdin

Stéphane Lavirotte

Aurore Russo

Leonid Synyukov

T6.1 : Analyse de l’utilité et l’utilisabilité du système (proto) pour le Fontainier

Dans cette réunion, nous avons étudié les interactions du fontainier avec le système, en reprenant le scénario industriel d'origine, dans le but de vérifier l'intégration du démonstrateur ainsi que de compléter la liste des interfaces homme-machine manquantes.

Au début du scénario, le fontainier est dans la voiture. Il utilise la petite tablette Q1, qui restera en permanence dans la voiture normalement, pour voir l'itinéraire vers son lieu d'intervention. La cartographie est donc utilisée dans un mode “itinéraire” (qui n'existe pas actuellement). Lorsqu'il arrive au lieu d'intervention (= qu'il en est proche), le système bascule vers le mode “intervention”, dans lequel les informations sur les vannes deviennent visibles et de nouveaux contrôles sur la cartographie deviennent actifs.

La carte est alors centrée sur le point d'intervention plutôt que sur la position fournie par le GPS. L'application de cartographie va gérer cette capacité de basculement, et gérer le centrage sur la position reçue de l'extérieur (provenant du GPS) ou sur la position des points d'intervention reçus.

Un basculement vers un mode “navigation libre” peut aussi être demandé par le fontainier à tout moment.

La petite tablette peut être uniquement utilisée comme zone d'affichage ou avec de faibles capacités d'interaction. Elle ne dispose que de 512MB de RAM, ce qui limite fortement le nombre d'informations possiblement affichées dans la carte et la vitesse de ses interactions. Le fontainier utilisera alors la grande tablette pour avoir une meilleure interface pour manipuler plus d'informations, ce qui illustre la continuité de service.

Des messages seront affichés sur les tablettes, par exemple pour inviter le fontainier à interagir avec les points sur la carte par exemple.

Il faut afficher plus clairement les informations sur les objets des cartes, les fenêtres popups de google maps. Pour cela, il faut, entre autres, changer le nom de la vue geoserver ou des objets dans la base de données des vues d'arrêts d'eau pour changer le titre des popups (Vincent: vérifier qu'on ne peut pas le faire dans le javascript directement).

Désactiver les interactions natives de google maps, pour ne pouvoir que bouger la carte et non zoomer inopinément - est-ce nécessaire maintenant que la fonction tactile semble mieux marcher ?

On prévoit une zone à droite de la carte où on va afficher les informations de la vanne courante, et sur le bief éventuellement aussi.

Il manque un service pour communiquer avec l'ordonnanceur.

Dans les lunettes on peut afficher d'autres informations que la localisation de la vanne, typiquement des informations sur la vanne (sens, état, validation de la lecture RFId) ou sa manipulation (nombre de tours effectués / restants).

Faire la liste des informations à afficher pour une vanne.

TODO I3S

Les modes décrits ci-dessus, itinéraire, intervention, navigation libre pour l'utilisation de la cartographie doivent être créés. Les conditions de basculement d'un mode à l'autre doivent être détectées pour les basculements automatiques ou permises/interdites pour les basculements manuels.

Le service de communication avec l'ordonnanceur doit être écrit.

Le service d'envoi de message au fontainier (popup) doit être écrit.

Concernant la cartographie en particulier :

  • activer l'échelle et des plus gros contrôles sur la carte - DONE
  • désactiver le zoom par autres moyens d'interaction que les boutons explicites de la carte (molette, mouvement de doigts, double clic) pour éviter les zooms non voulus - DONE
  • modifier les icônes des vannes de l'arrêt d'eau pour contenir le numéro de l'ordre d'intervention des vannes

TODO Ludotic

Ludotic doit identifier les besoins d'interaction homme-machine avec les différents services logiciels utilisés, en particulier la cartographie qui prend une part importante dans l'utilisation avec le système. Les méthodes d'interaction avec les deux tablettes, et la forme de la présentation des informations de l'arrêt d'eau au fontainier devront être étudiées par Ludotic avant d'être implémentées par I3S.

L'interaction avec le casque de réalité augmentée et les informations qui y sont présentées devront aussi être étudiés par Ludotic.

Enfin, Ludotic pourra évaluer la qualité des changements de situation, en fonction des services logiciels développés et le matériel utilisé pour interagir avec le système dans le scénario industriel.